Marketing Internet

dimanche, novembre 06, 2005

Vendre des ebooks : 3 astuces pour augmenter vos profits

C’est la grande mode des ebooks, n’est ce pas ? Je remarque que 20% des visiteurs que m’envoie Google sur ce blog ont tapé des mots clés genre « ebook », « le secret des ebooks », ou alors « comment vendre des ebooks ».

Si vous avez décidé de mettre en vente votre propre ebook, ce qui suit risque fortement de vous rendre service.


1-On n’écrit jamais UN ebook


C’est l’erreur la plus commune que je vois, y compris chez des auteurs américains.
L’objectif premier d’un ebook n’est pas de vous ramener des sous , mais de vendre un second ebook, plus cher et plus profitable pour le lecteur.
Humm…

Réfléchissez à ceci. Vous venez de vendre un ebook à quelqu’un. Vous avez son adresse mail et vous avez pu obtenir sa confiance. Le gars lit votre ebook jusqu’au bout et (s’il ne demande pas de remboursement) il en est satisfait, parce que vous avez mis vos tripes à fournir la bonne info. Et maintenant quoi ?

Allez-vous continuer à seulement acquérir de nouveaux clients alors que vous en avez déjà , qui sont prêts à ressortir leur carte bleue pour vous acheter un second produit.
Souvenez-vous «Il est infiniment plus facile de vendre à un client qu’à un prospect.». C’est une phrase importante que tout marketeur devrait s’appliquer à mettre en œuvre à chaque occasion.

Quand vous lancez un ebook, ayez toujours un plan « et après ».
Prévoyez une suite : Un ebook ou un service pour aller plus loin, un ebook qui détaille dans les moindres recoins une technique spécifique, un service.
Mettez à profit votre premier ebook pour faire la promo d’un second produit.

C’est le moment de donner des exemples avant que tout le monde ne s’embrouille et que l’on me traite de farfelu débarqué d’Andromède.

Si j’écrivais un ebook « Comment perdre 5 kilos en 30 jours par la méthode radicale des bédouines de Jordanie », j’en profiterais pour annoncer à la fin de l’ebook, dans une espèce de carré jaune , bien mis en relief, que je donne 30% de remise sur un ebook nommé « 20 recettes kabyles à l’huile d’olive pour entretenir sa ligne» ou alors « Le guide féminin de la gym d’entretien pendant les périodes de régime intensif »,ou encore « 101 façons de rester belle et fraîche en hiver »… vous voyez ce que je veux dire.

Pour résumer en mots simples : avant de commencer à rédiger votre ebook, tentez de cerner les sujets qui seraient susceptibles d’intéresser vos lecteurs et proposez-leurs un second produit.

Si vous êtes genre fainéant, comme moi, proposez un produit d’affiliation en premier lieu. Puis plus tard, vous pourrez réviser le contenu de votre ebook et y inclure la promo d’un second produit bien à vous.


2- Proposer un bonus dans l’ebook

Quelque soit vos outils de protection , votre ebook sera piraté , copié et transmis à des amis,… vous ne pouvez rien y faire et mon conseil est de ne pas trop vous en préoccuper, à moins que vous ne le retrouviez en vente sur d’autres sites ou sur ebay.
J’ai vu une technique subtile chez certains auteurs.
A la fin de l’ebook ils proposent de télécharger un bonus gratuit via un lien vers une page de leur site. Sur cette page, une boite d’inscription ou il faut laisser prénom et email pour recevoir le bonus par mail.
Et hop, grâce à cette méthode, l’auteur récupère les emails de dizaine de prospects qui n’ont jamais acheté l’ebook.

C’est également très intéressant quand on propose les droits de revente de l’ebook.
Imaginez qu’un de vos distributeurs vende 300 ebooks. Il possède les coordonnées de chaque acheteur mais pas vous.
Avec la technique du bonus, vous pourrez récupérer l’adresse mail de l’acheteur.
A vous de décider si vous voulez en faire profiter votre distributeur en mettant en place un système d’affiliation.


3-Intégrez des liens vers des pages adsense quand c’est possible

Lorsqu’on écrit, il arrive que l’on donne des exemples et que l’on ajoute « pour aller plus loin, vous pourrez obtenir plus de détails en cliquant ici » ou alors « pour plus d’exemples cliquez ici» Et là, on envoie le lecteur vers un site web.
Pourquoi ne pas tirer profit de ce trafic ?
Faites en sorte que le lien pointe vers une page à vous contenant un article de fond et du «adsense » bien intégré.
Cela peut se révéler bien profitable dans le cadre d’ebooks gratuits qui peuvent se répandre à plusieurs milliers d’exemplaires.


Ne sous estimez pas ces 3 astuces. C'est toujours un petit "plus" qui peut faire la diffèrence entre "petits profits" et "gros profits".

Vous pourrez bientôt approfondir vos connaissances via un site spécial.

Oui, je lance dans les prochaines semaines, un club privé pour les auteurs d’ebooks. L’accès n’est pas public. Comprenez moi, au vu de ce que l’on peut trouver dans les forums publics comme déchêts, spamming et conneries qui font perdre du temps, je préfère m’orienter vers un truc plus select. Et qui dit sélect dit ... « pas gratuit ».
Mais rassurez vous, les lecteurs de mon blog inscrits dans ma liste auront un tarif très très préférentiel, à en rendre jaloux les «autres».

Si vous êtes inscrits à ma mailing-list, vous recevrez bientôt les détails par mail et un lien pour une pré-inscription au club.

En attendant, je ne peux que vous conseiller , si ce n’est déjà fait, d'acquérir l’excellent ouvrage « Comment écrire une lettre qui vend ». Si vous voulez vendre via internet, vous en aurez bien besoin, car nul autre ouvrage ne contient autant de richesse sur l’art subtile de vendre à distance.


Bien Cordialement
Nabil Chaouche

3 commentaires:

brocantoise a dit…

Bonjour
Merci Monsieur Nabil Chaouche
pour vos merveilleux conseils
vous m'avez appris des choses que je ne soupçonnais même pas
encore merci
cordialement
Florence
http://laines-et-tricots.blogspot.com

Hervé a dit…

Bonjour,

C'est du marking des années 80 !

Il y a beaucoup plus efficace de nos jours. La technique est en perte de vitesse et de plus cela ne donne pas bonne impression à la profession d'infopreneur.

Hervé

Nabil Chaouche a dit…

Bonjour Hervé


N'hésitez pas à nous en dire plus sur le sujet.



Nabil